• Patricia Cretin

Arizona 🌵 : sur la route du Grand Canyon 

Au départ de Monument Valley, nous reprenons la route en direction de Grand Canyon. Nous faisons escale à Kayenta pour faire quelques courses et une lessive dans une laverie. Nous sommes toujours sur la réserve indienne des Navajos.

Un couple d'indiens nous aborde, voyant notre véhicule atypique.

Nous parlons de leur culture, de leur passé qui n'a pas toujours été simple. Les indiens ont été expulsés de leur territoire et "parqués" sur des terres arides, non exploitables au niveau agricole. Beaucoup de natifs indiens se trouvent en difficulté : chômage, alcool, exclusion face à un gouvernement américain qui ne se désintéresse de leurs conditions de vie.

Nous découvrons, non loin, un petit musée sur l'habitat traditionnel des natifs, appelé "Hogan". Ces maisons faites de terre cuite et de bois conservent autant la chaleur l'hiver, que la fraîcheur l'été. Les familles vivaient à plusieurs personnes (une dizaine), des grands-parents, aux parents et enfants, les hommes d'un côté et les femmes de l'autre. Certains Hogans sont encore utilisés, notamment pour héberger les touristes chez des particuliers.

Le soir, nous bivouaquons "presque seuls" au camping du Navajo National Monument. Le camping est gratuit situé face à un petit canyon, dans lequel a été construit un village indien il y a fort longtemps. Il n'en reste que des ruines (maisons en terre troglodyte). Nous profitons d'un beau coucher de soleil et d'une nuit calme étoilée.

Nous parcourons un petit sentier le lendemain pour découvrir le canyon sous un beau soleil. Il fait bon en ce milieu de mois d'octobre.

Sur le chemin, des panneaux explicatifs nous renseignent sur les différentes plantes utilisées par les indiens comme médicaments ou pour l'hygiène. Le Yucca, très présent dans le désert d'Arizona, est utilisé comme savon ou shampooing pour les cheveux.

Nous poursuivons la route, et découvrons un site préhistorique où l'on peut observer très nettement des traces de dinosaures : pas, fossiles, oeuf, excréments, squelette ... Tous fossilisés ou gravés dans la pierre !

Nous poursuivons la route jusqu'au Grand Canyon oĂą nous bivouaquons 2 nuits en pleine forĂŞt.

Nous faisons la connaissance d'un jeune couple allemand qui voyage depuis 1 an. Ils dorment dans leur véhicule. Les nuits sont fraîches. Romaric fait un feu pour se réchauffer et nous invitons nos amis allemands à se joindre à nous. Nous passerons une belle soirée à échanger nos expériences de voyage !!

Le lendemain, nous nous retrouvons lors d'une belle randonnée dans le canyon. Nous apercevons, étonnés, quelques wapitis et des biches vivant dans cet environnement montagneux.

La vue sur le canyon est magnifique surtout au coucher de soleil !

La vue est plongeante depuis les falaises mais pas abruptes comme Ă  Canyonlands.

Il est impossible de descendre tout en bas du canyon en une journée. Il faudrait y dormir une nuit puis remonter le lendemain.

Sur le chemin, nous croisons des cavaliers sur des mules comme autrefois lorsque les miniers descendaient dans le canyon. Il faut ĂŞtre habile car le sentier est Ă©troit !

La nuit tombe vite à cette saison et les températures sont vite fraîches. Nous regagnons la voiture et quittons le parc moins impressionnés toutefois par les falaises de Canyonlands !

En route vers l'ouest et plus de chaleur !

37 vues1 commentaire