Quérétaro-San Luis Potosi

09-26  Fev

« Le bon voyageur n'a pas d'itinéraire et n'a pas l'intention d'arriver.»

Lao-Tseu

Les régions de San Luis Potosi et de la Sierra Gorda, possèdent quelques particularités avec  les "Soltano" (gouffre). Le soir,  des millions d'hirondelles et des milliers de "Guacamayas" (Ara militaire) , rentrent à une vitesse vertigineuses dans le gouffre !!! 

Un peu d'histoire.

Les Huaxtèques, peuple autochtone du Mexique, venant de la civilisation précolombienne du même nom qui vécut de 300 à 1400 après J.C (époque postclassique) entre la chute de Teotihuacan et l’empire aztèque. L'apogée de leur civilisation se situe de 800 à 1200 près JC.

Ils ont construit des temples sur les pyramides méso-américaines, réalisé des sculptures et produits des poteries finement décorées.

Ils possédaient la caractéristique inhabituelle d’être l'une des rares cultures qui avait atteint la civilisation et construit des cités, mais ne portait pas habituellement de vêtements. Ils étaient admirés pour leurs qualités de musiciens par d'autres peuples de Mésoamérique.

Vers 1450, les Huaxtèques ont été vaincus par les armées aztèques sous les ordres de Moctezuma Ier ; à partir de cette date les Huaxtèques ont payé tribut à l'empire aztèque, mais conservé dans une large mesure leur autonomie.

Les Huaxtèques ont été conquis par les espagnols entre 1519 et 1530. Avec la conversion forcée à la religion catholique, ils ont été contraints de porter des vêtements.

Accueil, rencontres…

Par le biais de Mathieu et Cinta déjà sur place, nous somme invités dans une incroyable famille Mexicaine dans la ville de Quérétaro. Nous faisons donc la connaissance de Sergio et d'Adriana, ainsi que de leur 3 enfants.

Leur générosité n'a d'égale que leur bonne humeur et l'on passera en leur compagnie quelque jours sur leur terrain avec également  les Catalans Anna et Jordi rencontré à Noël.

Sergio est un voyageur et a déja parcouru l'Amérique du Sud en moto...

Il possède également un Land 110 aménagé par des anglais, du plus bel effet !!!

Les enfant sont toujours contents de rencontrer d'autres enfants de leur âge, et cela leur permet en quelques jours de faire des progrès en langue.

Et encore plus quand ils sont "BG" comme Gaël, jeune mexicain de 15 ans qui viendra nous voir pendant 2 jours sur un site naturel de baignade et il sera notre guide d'un jour pour visiter des cascades non loin de là... 

Belles rencontres également avec Michael, un Américain qui adore le Mexique. Depuis 26 ans, il y vient régulièrement, et espère s'installer dans la région de la Huasteca Potosina.

On l'accompagnera pour voir les cascades de Tamul après une périlleuse descente par les escaliers... 

Vie de nomade...

La Huasteca Potosina dans l'Etat de San Luis Potosi et une des zones les plus vertes du Mexique, et on a le bonheur de se baigner dans de l'eau tempéré dans un environnement semi tropical, avec des bassins naturels et des cascades, un lieu paradisiaque !

Côté mécanique, l'état des routes, et les fameux "topes" (dos d'âne), n'arrange rien au niveau des suspensions de la remorque, et au retour d'un chemin très caillouteux, on entend un bruit qui n'est pas bon signe... une des vis qui tient l'attache des ressorts a cédé, impossible de réparer sur place.

Heureusement que Michael est dans les parages et nous a attendu !!! Il connait bien la communauté indigène locale. Il nous suffit de rejoindre ce point avec des "Ingénieurs mécanique" comme décrit très bien Michael !!!

Pendant que l'on mange la réparation est bien faite et pas chère par dessus le marché... 350 pesos (17 euros).

Côté santé, Paty ,comme le disent affecteusement les Mexicains, tombe dans un fossé d'au moins 1m après la réparation... résultat plus de peur que de mal. Le pouce et l'index sont quand même bien enflés et égratignés.