• Patricia Cretin

Death Valley : la vallée de la mort nous surprend !!

Située à l'est de la Californie, la vallée de la mort nous surprend par la diversité de ses paysages.

Notre premier bivouac dans le désert, au bord de la route, seuls au milieu de nul part, est sympathique !! Il fait chaud en ce début de mois de novembre.

On s'attend à entrer dans une vallée aride et plate, comme notre Bivouac.

Au contraire, notre premier point de vue depuis Dante's View, nous offre un panorama époustouflant !! Nous laissons la remorque en bas de la route, sur un parking, pour accéder au parking.

Nous sommes à plus de 1000m et dominons la vallée de la mort : en bas, nous découvrons un désert de sel blanc, Badwater, un ancien lac asséché. Ce lac est situé à 86 m en dessous du niveau de la mer, la température est de 35° quand nous nous rendons sur place. L'été, la température peut monter jusqu'à 50° !

Tout autour, des montagnes. Le paysage est loin d'être tout plat.

Pendant nos 4 jours de découvertes, nous serons émerveillés par toutes nos balades que ce soit dans les différents canyons, sur les dunes de sable comme dans le Sahara ou au milieu d'un oasis ...

On profite de la chaleur estivale. De nombreux retraités canadiens et américains viennent s'installer dans cette vallée, dans leur bus ou camping car, pour passer l'hiver bien plus agréable !

On fait la connaissance d'un jeune couple québécois, en voyage 6 mois. Ils sont tombés en panne. Nous passerons la soirée sympathique ensemble sur notre Bivouac.

Nous parcourerons une piste de 40 kms avec la remorque au milieu de falaises, la Titus canyon road : c'est impressionnant !!

Heureusement, aucune panne mécanique dans ce canyon !!

Après cette belle piste, nous reprenons la route vers l'ouest de la Californie à la nuit tombée ! Nous traversons une montagne. La route est un peu éprouvante. La pente en descente est de 18%. Romaric est tendu, il fait chauffer les freins. On arrive enfin en bas de la route, ouf !! Çà sent le chaud mais rien de casser! On s'arrête pour bivouaquer et reprenons la route le lendemain tranquillement !

0 vue