• Patricia Cretin

Début de l'aventure en 4x4 dans l'est canadien !! Routes cotières, parc nationaux et animaux

Après Halifax, nous avons pris la route longeant la côte est vers le Cap Breton, au nord de la Nouvelle Ecosse (le 18 juin 2019). Cette étape n'était pas prévue sur notre itinéraire, mais on nous recommande de visiter cette île accessible par une route sur une digue.

La première nuit, nous restons dans un camping à Baddeck, petite ville d'où commence le cabot trail.

Les canadiens voyagent souvent dans des bus immenses aménagés ou de grandes roulottes très spacieuses (caravanes). Ils tirent parfois une voiture en plus pour leurs déplacements. C'est impressionnant !

Tout est sur dimensionné pour nous et notre véhicule paraît tout petit. Finalement, les canadiens "adorent" notre "truck" beaucoup plus compact pour voyager selon eux. Ce type de véhicule 4x4 n'existe pas au Canada et cela suscite beaucoup de curiosité !

Fort Louisbourg

Nous allons visiter le fort Louisbourg construit par des Français puis attaqués par les Anglais fin 17ème et début 18ème siècle. Il est animé par des habitants bénévoles portant les costumes de l'époque qui nous racontent l'histoire du fort. C'est très intéressant.

A Cap Breton, la route la plus touristique est le Cabot trail. Cette route longe les côtes, entre mer, forêts et falaises.

Nous resterons environ 1 semaine pour faire le tour de l'île par cette route.

Le homard : une spécialité des côtes canadiennes !

La pêche aux homards et aux crabes est une spécialité ici. Les bateaux de pêche sont très actifs à cette saison. Le homard est piégé dans des paniers que l'on peut voir un peu partout, dans les ports mais aussi comme objet de décoration.

Le homard n'est pas coûteux ici (environ 10 euros pièce selon la taille) ; nous en profitons pour en déguster sur place, bien frais !

Un camping de rêve !

Nous restons 2 nuits dans un camping, situé au bord d'une falaise, à Meat Cove, sur la pointe du Cabot trail.

Nous pouvons voir quelques baleines de Minke en fin de journée (plus petite que la baleine à bosse) et des fous de bassan qui fonce dans l'océan pour pêcher.

Cet endroit, retiré, est très reposant avec une vue magnifique sur l'océan Atlantique !! C'est magique !

Le soir, nous profitons du coucher de soleil et de la vue, autour d'un petit BBQ.

Nous passons également une belle soirée autour du feu avec des québécois en vacances dans la région.

Ils nous recommandent es lieux à ne pas manquer en Gaspésie, au Québec !

Promenade dans un sentier en forêt sur la côte est, longeant l'océan, la vue est superbe !

Phare sur le camping

Plage de galets, Ingonish Beach, à l'est de l'île

Parcs nationaux

Il y a de nombreux parcs nationaux au Canada. Nous allons en traverser plusieurs sur notre itinéraire, le long des côtes : notamment à Cap Breton, New Brunswick (Kouchibouguac) et Gaspésie (Forillon, Parc de la Gaspésie et réserve de Matane) .

On peut rencontrer beaucoup d'animaux, des porc épics, des écureuils, des orignaux (Moose), castors, des lièvres, cerf de Virginie, caribous (dans l'ouest canadien surtout)...

Les Acadiens

Nous rencontrons de nombreux Acadiens en Nouvelle Ecosse (ville de Chéticamp à Cap Breton) et au nord est du New Brunswick. Ils parlent français en mélangeant certains mots d'anglais. On a parfois du mal à les comprendre !

Les Acadiens sont très accueillants et fiers d'être Français avant d'être canadien. Le drapeau Acadien s'affiche partout, devant les maisons et sur les routes (bleu blanc rouge avec une étoile jaune représentant la Sainte Vierge). Certains disent même qu'ils ne sont que Français et vivent en communauté acadienne.

Église de Chéticamp, ville acadienne

New Brunswick et ses côtes

Nous traversons donc le New Brunswick, province entre la Nouvelle Ecosse et le Québec.

Nous allons découvrir les rochers en forme de pot de fleurs, à Hopewell Rocks (dans la baie de Fundy où les marées sont les plus hautes au monde), puis nous irons faire une ballade sur l'île du Prince Édouard en laissant la remorque au camping de Shediac.

Hopewell Rocks (New Brunswick)

Hopewell Rocks

Île du Prince Édouard

L'IPE est très verdoyante, beaucoup de champs pour la culture, de belles plages de sable rouge d'un côté et sable blanc de l'autre (40 kms seulement les séparent env. ) .

Nous irons admirer le coucher de soleil à Cavendish Beach au nord.

Le quartier Victoria et ses maisons colorées d'artistes est très sympa également.

Le pont qui relie l'île au continent mesure 13 kms !! Le plus long au monde !

Nous serions bien resté plus longtemps sur cette île mais la remorque étant au camping, nous rentrons et poursuivons la route vers le parc national de Kouchibouguac : belle plage de sable fin où nous prendrons notre premier bain au Canada ! L'eau est bonne pour se baigner, enfin !

Le lendemain, nous ferons une ballade en canoë-kayak que nous avons apportés...

Il fait très chaud, 31 degré, la sortie dure 4h. On s'est bien rafraîchit, d'autant plus qu'il s'est mis à pleuvoir quelques gouttes. C'était orageux.

Nous voulions voir des phoques mais ils étaient déjà partis en mer, se rafraîchir aussi !

Après cette bonne virée en mer, et le rangement des canoës, nous reprenons la route vers le pays Acadien où nous avons visité un village historique, très intéressant ! Depuis les années 1850 à 1950 environ, on découvre les modes de vie d'autrefois, comme si on y était avec les habitants du village qui nous accueillent et nous racontent...

Nous bivouaquons sur différents parkings, aire de repos bien aménagés au bord de l'eau et parfois dans les campings !

La route se poursuit en Gaspésie, début de notre découverte du Québec !

36 vues3 commentaires